Fête des lumières

Un de ces matins, après avoir terminé avec l'agitation du départ des filles pour la maternelle et l'école, je me suis assise pendant un moment de silence avec un café et j’ai écouté l'émission matinale de la télévision.

Sivan Rahav Meir y était invitée et a raconté l'hommage émouvant dédié à la mémoire de la « Nuit de cristal ». Cette année, de nombreuses synagogues à travers le monde ont allumé les lumières du Mishkan en même temps pour commémorer la tragédie perpétrée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sivan a également parlé de la période actuelle où les fidèles, depuis des mois, ne peuvent se rendre dans les synagogues pour prier.

Pendant qu'elle parlait, je versais des larmes, quelle période douloureuse.

Mais pour atténuer cette tristesse, les images qui défilaient sur l'écran de télévision étaient illuminées par des synagogues inondées de lumière. Une lumière qui réunit.

La lumière qui nous donne de l'espoir, qui nous rappelle que des jours heureux nous attendent et que l’espoir existe.

Hanouka est à notre porte, une fête tout imprégnée de lumière, cette lumière qui triomphe sur les ténèbres.

Même la chanson pour enfants « Chacun d’entre nous est une lueur mais ensemble nous sommes la lumière », prend un sens beaucoup plus fort, plus profond et plus important cette année.

Comment allez-vous fêter Hanouka cette année ?

Qu'est-ce qui sera différent/similaire ?

Peut-être est-ce en fait une occasion de célébrer différemment ...



Jusqu'à cette année si particulière, nous avons célébré Hanouka à travers une multitude de spectacles et de festivals, de fêtes dans les jardins publics, des fêtes scolaires et nous avons allumé les bougies sur la Menorah avec toute la famille chez moi, chez mes parents ou chez ma belle-mère ou encore dans notre communauté et nous avons suivi d’un défilé aux flambeaux.

Seulement cette année cela nous est interdit. Il semblerait que toutes les célébrations collectives seront interdites. Même le « Festigal » sera cette année un festival numérique, virtuel.

La fête se réduira à une rencontre intime, avec le petit noyau familial et comme pour les fêtes de Tichri, nous célébrerons Hanouka entourés de quelques proches.

Malgré tout cela, j'ai décidé de ne pas lésiner sur la chaleur, la couleur et l'excitation de cette joyeuse fête et j’ai décidé, cette année aussi, de continuer à la célébrer comme une expérience familiale pleine de lumière et de charme.

En réfléchissant à la situation complexe dans laquelle nous sommes tous, une heureuse opportunité s’est présentée à moi sous la forme d'un message vocal de la part de Shani Vaknin Gemerman, surnommée « Delicious ».


J'ai rencontré Shani, la propriétaire de Delicious Catering, il y a quelques années, sur recommandation d’une amie. Après avoir organisé ensemble un évènement, elle est devenue le traiteur maison des événements qui se déroulent dans le studio.

Elle a appelé pour m’annoncer que cette année, elle préparait une collection de beignets et un « Package de Hanouka » pour la fête. Elle m’a suggéré de filmer ensemble la composition d’une table de fête. J’ai trouvé l’idée excellente d’autant plus que nous venions de créer notre cinquième toupie au studio AV. Deux créatrices, deux entreprises privées, deux femmes très motivées. Une alliance qui ne peut que réussir.

Nous avons donc décidé de concevoir une table qui combinerait les produits du studio AV avec le plateau de restauration Delicious Catering.

Vous connaissez déjà le Studio AV et sa designer 😊


Faites donc la connaissance de Shani Gemerman !

Je m'appelle Shani Vaknin Gemerman et j'ai fondé Delicious par amour pour la cuisine et la pâtisserie. L'entreprise a commencé dans ma petite cuisine privée et s'est déployée dans une cuisine professionnelle dans laquelle je crée mes spécialités. Delicious a grandi et s'est développé et sert aujourd'hui des centaines de clients satisfaits dans tout le nord du pays, de Hatzor HaGlilit, en passant par Carmiel, Acre et Nahariya jusqu'à Haïfa et Yokneam. Dans ma cuisine professionnelle, j'apporte les goûts et les saveurs de ma maison. Je crois qu'une cuisine soignée et élégante servie de manière appétissante peut rendre tout événement mémorable, j'ai donc investi beaucoup de réflexion et de planification dans les plateaux d'accueil. Chaque plat est fait à la main et pour chaque occasion, l'utilisation d'ingrédients locaux et frais garantissent leur qualité.

L'année écoulée a été absolument bizarre et nous allons fêter Hanouka de cette année dans l’intimité de la famille proche. C'est précisément cette pensée qu’a surgit en moi l’idée des « Suvgaspinj ». Après tout, il n'y a rien au monde que j'aime plus que le spinj de ma mère. Je n'ai d’ailleurs jamais essayé d’en préparer car c’est à elle et elle seule que revient ce goût spécial. Nous avons travaillé avec une pâte spéciale qui combine légèreté d'une part et qui, d’autre part, contient une garniture qui explose dans la bouche. Chaque beignet a été enroulé dans du sucre blanc juste à sa sortie de friture, tout comme les spinj et j'ai rempli chaque beignet avec une quantité de bonnes choses! Parce que Hanouka 2020 est la fête de la maison, nous voulons vous offrir les meilleurs beignets maison qui existent.

Pistache, confiture de fraises, confiture de lait, crème irlandaise et noisettes.

De nouvelles saveurs ajoutées aux saveurs traditionnelles.



Design de table signé Delicious et AV

Le choix des couleurs a été notre premier objectif :

Cette année ce sera une riche combinaison de bleu profond et d'or.




Le bleu est une couleur saisissante qui s’apparente au judaïsme, au mysticisme, à un dîner de fête et à l'hiver. L'or est une couleur prestigieuse qui évoque la lumière, les miracles, la sainteté et l'espoir. Les deux couleurs réunies sur une même table créent une atmosphère profonde qui concorde avec les fêtes célébrées le soir et en hiver.




Sur la nappe nous avons placé la Menorah en gris urbain qui se détache sur le fond bleu puissant et des vases créés au studio contenant des fleurs multi-saisonnières dans les tons de rose et pastel qui équilibrent le bleu dramatique de la nappe et, pour inviter au jeu et déclencher une interaction divertissante entre les convives, nous avons placé quatre toupies de la collection 2020.




Les éléments de table apparemment identiques se différencient par plusieurs tons de bleu en animant le tableau tout en conservant l'harmonie. Les plats de service proviennent de différents styles, le dénominateur commun étant la couleur bleue. Les couverts de couleur or enrichissent la profondeur du bleu en illuminant la table.



La mariée de la table des fêtes

Hanouka est ma fête, je suis née à Hanouka. Depuis des années, je rêve de concevoir une Menorah pour ma fête… Cette année, mon vœu s’est exhaussé - la Menorah a vu le jour. Une Menorah faite de corian recyclé combiné de laiton.


Où est le Shamash ?

Excellent question :)

Le Shamash ne se révèle que lorsque toutes le bougies sont placées dans la Menorah. La douille extrême de la Menorah est moins profonde, c’est pourquoi le Shamash se détache au-dessus de toutes les autres bougies.




La Menorah se décline en quatre modèles :

Noire étoiles

Gris urbain

Blanc

Terrazzo


Les toupies créées cette année constituent la cinquième collection de la tradition annuelle.

Elles ont été imaginées comme une continuation directe de la Menorah qui est née auparavant. Une partie du processus de conception et d'exploration de la ligne a été inspiré du monde des bijoux minimalistes. Dans les toupies, comme dans la Menorah, l'élégance, le minimalisme et l’harmonie entre les matériaux tracent la voie vers le langage du design.



Les toupies constituent une petite collection capsule de seulement 24 pièces.

Elles sont disponibles en quatre modèles :

Marbre noir

Gris urbain

Marbre blanc

Crème marbre



Et il n'y a pas de table des fêtes sans bonne chère….

Shani a identifié un besoin et a créé un « Package de Hanouka » pour la table de fête, il comprend des spécialités traditionnelles de Hanouka. Je me suis dit à quel point il serait bon de consolider le noyau familial et d’y investir vraiment, nous avons passé tellement de temps ensemble d’un confinement à un autre et jusqu'au prochain confinement, mais nous n’avons pas pris le temps de partager des moments de joie.


Alors réunissez-vous, choisissez vos plus beaux vêtements, pomponnez-vous, mettez de hauts talons, étalez la nappe bleue festive qui est déjà dans le « Package de Hanouka » et dressez une table de fête tirée des films !

Nous avons tout prévu...

salades, pains, beignets, soupe orange de légumes et croûtons, brochettes de saumon et bien d'autres surprises comprises dans le « Package de Hanouka » !


Et pour finir je voudrais ajouter…

et revenir sur les paroles de Sivan Rahav Meir et sur la manière si émouvante qu'elle a choisie pour commémorer la catastrophe de la « Nuit de cristal ». Son geste m’a insufflé l’idée de coopérer pour perpétuer son initiative :

Le dernier jour de la fête, chaque maison d'Israël allumera les bougies de Hanouka à exactement 20h00.

Nous nous souviendrons tous du pouvoir de l'unité,

Nous nous souviendrons de la lumière qui surmonte les ténèbres,

L'espoir auquel il ne faut pas renoncer.


Puissions-nous tous passer d’heureuses fêtes, pleines de lumière, de joie et de santé !




Recent Posts